RCD TIR : double médaille d’or pour Frédéric Barbault

Le tir aux armes anciennes rassemble des collectionneurs d’armes à poudre noire, des fusils du XIXe siècle, voire encore plus anciennes. Les épreuves ressemblent aux autres concours de tir, mais les tireurs doivent « savoir tout préparer eux-mêmes : calibrer sa poudre, son plomb, le tassement… » énumère Hervé Lièvre, président du club. « Ils ont 40 minutes pour tirer et avant cela, il leur faut au moins 45 minutes de préparation. Après le concours, ils ont 3 à 4 heures de nettoyage des armes. C’est un vrai boulot d’artificier, il faut un réglage pointilleux pour faire des tirs de précision avec des armes pas vraiment conçues pour ça. C’est assez passionnant à regarder. »

Intégré à l’équipe de France

Frédéric Barbault s’est illustré en gagnant deux médailles d’or aux championnats de France 2022, qui se sont déroulés à Chinon. Il s’agissait des épreuves Lamarmora (un fusil militaire de l’époque Napoléon III) et Whitworth (un fusil à percussion de fabrication anglaise utilisé dans la seconde moitié du XIXe siècle) 100m couché. La sélection régionale avait eu lieu à Doué en mai. « J’étais plutôt content, c’était inattendu, car je souffrais d’un lumbago » relate Frédéric Barbault. « Et ça m’a permis de réintégrer l’équipe de France. » En 2023, il vise les championnats d’Europe, qui auront lieu à Châteauroux. Le club de tir de Doué rassemble trois passionnés de ces armes anciennes, parmi les 190 adhérents. Le RCD dispose de plusieurs pas de tirs (10m, 25m, 50m, 200m) sur leur site à Vaudelnay (les Fiers Bois).

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×