Influenza aviaire : renforcement des mesures de biosécurité

Le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène H5N1, qui a touché de nombreux élevages du Maine-et-Loire entre février et mai 2022, a continué de circuler cet été dans l’avifaune sauvage ; en particulier, la présence de ce virus a été confirmée sur le cours du Layon.

Les détenteurs de volailles ou autres oiseaux captifs destinés uniquement à une utilisation non commerciale doivent impérativement mettre en place les mesures suivantes :

  • confiner ses volailles ou mettre en place des filets de protection dans la basse-cour ;
  • exercer une surveillance quotidienne de ses animaux.

Pour rappel, tous les élevages de volailles non commerciaux doivent impérativement être déclarés à la mairie de leur commune.

Si une mortalité anormale est constatée, conservez les cadavres dans un réfrigérateur en les isolant et en les protégeant et contactez votre vétérinaire ou la direction départementale en charge de la protection des populations.

Plus d’infos dans la documentation ci-contre.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×