Cimetière Saint-Denis : Le point sur l’entretien

Depuis 2018, la commune a adopté la « gestion spontanée » pour l’entretien du cimetière Saint-Denis. Cette technique vise à laisser l’enherbement s’installer, là où la nature reprend ses droits. Les services des espaces verts continuent de passer régulièrement (au moins cinq fois dans l’année) dans l’allée principale pour sélectionner les plantes et arracher les indésirables, sans aucun pesticide. « Ça fonctionne », estime Matthieu Dubé, responsable du service Espaces verts. « mais cela demande du temps, de la patience. Les équipes ont dû s’emparer de cette méthode qui demande plus de travail mais qui a des effets très bénéfiques. » Au bout de cinq ans, décrit-il, « on s’aperçoit que les plantes locales reviennent, notamment la diplotaxis viminea ou le sedum, une plante qui a l’avantage de résister à la sécheresse et au = piétinement. » Les agents plantent également des vivaces. La gestion spontanée a été adoptée dans tous les cimetières de la ville, sauf ceux du Layon, où le choix a été fait d’engazonner les allées.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×